Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cinéma - Page 3

  • TWILIGHT, QUE LA LUMIERE SOIT !

    Linkin Park "Leave out all the rest" 

      

    Ils n'ont pas la peau bleue, mais le teint livide et sont limite « Poker face », comme dit Lady Gaga. Ils ont les yeux dorés, le regard qui tue, comme le chantait Marc Lavoine, et sautent d'arbres en arbres ! Non, il ne s'agit pas des personnages d'Avatar, mais de ceux de Twilight.

    Après un engouement certain pour la saga littéraire Twilight, écrit par Stephenie Meyer, nous sommes en face d'un véritable phénomène. N'ayant pas de navette pour la planète ado, j'ai fait du stop, et ai fini par obtenir le pass DVD pour le premier opus de Twilight : « Fascination ». Et de moyennement intéressée, adulte raisonnable que je suis, je suis passée direct à la case fascinée !

    Dans ce film règne une tension du début jusqu'à la fin, une Fureur de vivre, une peur d'être mordu à chaque seconde, un Projet BlairWitch qui vire au bonheur, un Cinquième passager dont on tombe amoureux, ou un Cinquième élément aux yeux de braise, un état de grâce absolu. Oui, je suis conquise par ce « Vampire State Building », avec un an de retard, 15 ans de trop, et n'ayant rien lu. Oui, la grâce, et une histoire d'amour folle entre une humaine et un vampire. Il ne s'agit pas ici d'un simple phénomène, mais d'une véritable œuvre vampiriquement romanesque. Car au delà de l'intrigue, simple, mais efficace, se cache le meilleur jeu de regards de l'année 2009. Et il porte le film de bout en bout, et nous sommes comme suspendu au moindre battement de cil, à la moindre moue occulaire. Tout n'est que tension, tension émotionnelle, sensuelle, entre nos deux personnages Isabella Swan (interprétée par une Kristen Stewart magnifique), et Edward Cullen (Robert Pattinson, brillant). La bande son y est pour quelque chose, entre Muse, Paramore, et Linkin park, le climat est aux remous.

    Mieux que Romeo et Juliette, plus dense que Orgueil et préjugés, plus pur que 9 semaines et demies, voici le duo d'œillades le plus décapant de cette dernière décennie, et le plus long porté à l'écran. Twilight, c'est avant tout une grande histoire de retrouvailles, quelque part dans le temps, et un jeu de cache cache. Il a 17 ans depuis près d'un siècle, elle aussi, depuis son entrée en Première au lycée, il l'attend depuis toujours, elle, ne voit que lui dès le lever du jour. Il se cache du soleil, et vient la regarder dormir, elle rêve de lui la nuit, et a peur du noir. Il lit dans les pensées, mais pas dans les siennes, elle veut être des leurs, et risque sa vie. C'est à qui pourra aimer librement, humainement? The Twilight zone, c'était la quatrième dimension des années 60, nous, nous avons notre « crépuscule » des années 2000, mais Orson Welles n'est plus là pour annoncer le prochain épisode..

     

    Twilight 1 "Fascination" réalisé par Catherine Hardwicke, est sorti en janvier 2009

    Twilight 2 "Tentation", réalisé par Chris Weitz est sorti en novembre 2009

     

     

    Lien permanent Catégories : Tika fait son cinéma 3 commentaires Pin it!
  • BON ANNIVERSAIRE STYL IS TIKA !

    marcia-cross[1].jpgUne interview exclusive de Tika

    par Jean-Jacques Stylou, journaliste pour le magazine Culture'Oupas..

    Jean-Jacques Stylou : Tout d'abord un très bon anniversaire Tika ! Alors cette première année de blogging ?

    Tika : Merci. Oui déjà un an ! Comme le temps passe. Je suis très heureuse.

    JJS : Pourquoi ?

    T : Les connexions montent en flèche, apparemment le ton de Tika plaît ! Un grand Merci à tous mes lecteurs, ça fait chaud au cœur. Mais je ne m'endors pas sur mes lauriers, je travaille à améliorer le style ! 

    JJS : Pourquoi ne pas vous spécialiser ? Vos chroniques théâtre et cinéma plaisent beaucoup.

    T : Oui, je sais, mais j'aime tout, alors pourquoi choisir ? Styl is Tika est un blog de chroniques culturelles nouveau genre, un style que j'ai créé, du jamais vu. Ce n'est pas un blog d'humeur, trop répandu, ni un blog spécialisé, trop restreignant. J'aime la culture au sens général et je sors un peu, beaucoup, alors pourquoi se limiter? J'aime écrire, trouver le bon angle, l'humour aussi, et partager. Un blog, c'est le partage, la communauté, alors vive la diversité culturelle et vive les blogueurs ! Aussi je tiens à promouvoir une certaine forme de culture : l'ouverture d'esprit !

    JJS : Que voulez-vous dire ?

    T : L'ouverture d'esprit et la liberté de penser sont en soi une forme de culture, un état d'être, et je le pratique !

    JJS : Oui, on peut dire ça. Votre lettre ouverte à Jérôme Daran n'était pas piquée des hannetons ?

    T : Mais nous sommes dans un pays fait de libertés.

    JJS : On vous dit souvent en avance sur les tendances, ça vous flatte ?

    T : Oui, j'aime m'en rendre compte lors de mes veilles media, ça fait plaisir, très. J'aime découvrir de nouveaux talents, ou me fier à mon instinct de « directeur de casting ». C'est souvent drôle, et surtout c'est réjouissant d'être libre, non dépendant d'une politique rédactionnelle, ou de l'actualité. J'ai écrit par exemple un hommage au peintre Augustin Rouart en 2009, et aujourd'hui a lieu une belle exposition sur « Les enfants modèles » au Musée de l'Orangerie, son fils, Jean-Marie Rouart en fait partie, et est interviewé dans toute la presse, c'est une plaisante sensation. Je ne cherche pas à être en avance, je suis mon instinct, et ça me va.

    JJS : Oui, justement, qu'est-ce qu'un bon post pour vous ?

    T : Un post se doit d'être critique, informatif, mais aussi amusant, et certainement pas trop commercial. Quand je cite la marque Peugeot, c'est exclusivement pour la qualité de sa publicité !

    JJS : Quels sont vos projets pour 2010 ?

    T : L'écriture bien sûr, découvrir de nouveaux talents, plus d'interviews aussi, de reportages pour mon blog, et que mon livre Rupture Tranquille (éditions Fortuna) ait du succès.

    JJS : Vous avez écrit un livre ? Mais, vous nous cachez des choses..

    T : Oui, c'est un livre d'humour sur la rupture amoureuse. Quelque chose de très nouveau et de très frais ! J'en parlerai bientôt. Il est sorti juste avant Noël.

    JJS : Alors nous attendons ce post avec impatience. Bravo à vous, c'est un sujet très difficile, vous avez du courage.

    T : Merci beaucoup, oui, du courage, et une farouche envie de rire avec les autres. Vous savez, l'auto dérision et l'humour ont des effets hautement thérapeutiques.

    JJS : Bon, tout ceci me semble très enthousiasmant Tika ! Décidément, vous êtes très surprenante. Tika a mille visages..

    Je vous remercie d'avoir donné un peu de votre temps pour cette belle interview. A très bientôt.

    Lien permanent Catégories : Humour is Tika 0 commentaire Pin it!
  • SORTIES CULTURELLES : PAYEZ AVEC VOTRE CARTE "SCENES ET SORTIES"

    christophe_willem_september-398bb[1].jpgbeyonce[1].jpggeorge-clooney-2524538_1350[1].jpgchristophe-mae[2].jpg

     

    Noël est passé, la neige a enfin fondu sur Paris, pourtant, le temps des cadeaux est loin d'être révolu. Envie de sortir, mais à prix réduit, voici une nouvelle idée, originale et longue durée : une carte cadeau culturel! Une de plus, diriez-vous ? Non, il s'agit ici d'une carte proposée par Scène-et-sortie.com, que Tika a découvert au guichet de La Poste, tout simplement. De 20 à 150 Euros, vous l'achetez, et l'heureux bénéficiaire à une année pour l'utiliser à sa guise, car elle sert de carte de paiement étant pré payée. Le groupe Chèque déjeuner, qui a déjà créé des Chèque Culture, disque et livre, propose ici un produit facile d'utilisation, avec des offres privilèges, et des réductions auprès des partenaires. Ici il s'agit de régler au fur à et mesure de ses consommations, théâtre, cinéma, cirques, festivals, cabaret, concerts, il y en a pour tous les goûts !

    Lien permanent Catégories : Théâtre 0 commentaire Pin it!
  • AVATAR: PLUS QU'UN FILM, UNE EXPERIENCE !

    neytiri.jpg couple J N.jpg avat.jpg
     

    N'avez-vous jamais rêvé de voir un long reportage filmé sur le vif sur une civilisation extra-terrestre ? Moi oui, et je l'ai vu. Enfin, AVATAR de James Cameron m'a permis de réaliser ce rêve.

    Avatar m'a permis de voyager pendant près de 3 heures sur Pandora, une exo planète située à 4,4 années lumières de la terre, dans un univers luxuriant, parmi des créatures étonnantes et un peuple vivant dans une nature dominante. Je ne suis pas allée au cinéma, j'ai vécu « l'expérience Avatar », telle que l'on devrait la nommer, car elle est absolument nouvelle et spectaculaire !

    De grâce, restons frais et positif en cette fin d'année. Ne parlons pas ici de toutes les références cinématographiques d'Avatar, La forêt d'émeraudes, Le château dans le ciel, Litte Big Man, etc.., ni de son coût, ni de ses prouesses technologiques, des faiblesses du scénario ou des sous-titres 3D un peu trop disséminés, de ses acteurs, (saluons tout de même l'insolente Sigourney Weaver alias Dr Augustine, et l'extraordinaire grâce de Zoe Saldana interprétant Neytiri), du pamphlet cameronesque sur l'esprit colonialiste, de la victoire du vivant sur la technologie, et de la pseudo fable écolo, non, parlons plutôt de cet instant absolument magique et quasi onirique ou l'on « plonge » (le mot est faible) grâce à la 3D dans l'univers des Na'vis. Car à la seconde où le programme Avatar débute, vu par les yeux de Jake Sully (hommage à Dana Scully-X-Files ?), envoyé diplomatique au sein du peuple Na'vi, nous basculons avec lui ! Et pour de bon. L'expérience Avatar débute, nous sommes sur Pandora, accroché à chaque son ou lumière de cette nature omniprésente, suivant pas à pas ces être au delà du réel, guerriers, bleus comme l'azur, au regard félin et au cœur pur, ou ces animaux féroces et dynosauresques.

    Car la grande qualité d'Avatar est de se concentrer sur cet univers tout au long du scénario. Sa découverte, ses coutumes, ses peules, sa faune, ses croyances. James Cameron, tel un ethnologue averti, a travaillé cet univers très abouti, durant 15 ans ! Là est la performance, un univers créé de toutes pièces, d'un réalisme à couper le souffle, inverse notre perception : il en devient réel, palpable. Quand la fiction devient réalité !

    Ce peuple, agressé et maltraité par les terriens voulant extraire de leur planète un minerai rare voué à combler la crise énergétique terrestre, oui, ce peuple est d'une beauté à couper le souffle. Ils vénèrent la nature à laquelle ils vivent connectés (ils utilisent le lien : « the bound »). Eux, ont eu la sagesse de rester des êtres vivants, connecté au vivant, tels les indiens d'Amazonie, ou les Aborigènes d'Australie. Ils nous dépassent tant par leur grandeur d'âme que physique, nous humains, limités à nos 5 sens. Ils sont des « êtres 6-7-8 », comme dirait René Barjavel dans « La faim du tigre », c'est-à-dire des êtres dotés de nos 5 sens, et plus encore. Leurs sens évolués, tels une "réalité évoluée", les font se connecter aux animaux et mêler leur esprit pour communier. Dans la vie d'un Na'vi il est question de clan, de respect de la nature et des autres. De prendre à la nature pour mieux lui redonner par la suite. Et ce n'est pas une école, un jean, ou un soda offerts par de simples petits terriens qui vont changer leur vie !

    Nous, spectateurs, on y croit, et on voudrait rester des heures à les observer. Les acteurs auraient signé pour une trilogie, on y croit. De toute façon, tout s'y prête, car Pandora est vaste, et recèle d'autres trésors, d'autres tribus, d'autres histoires.

    Deux symboliques fortes soutiennent Avatar :

    Eywa : divinité Na'vi autrement dit L'Arbre de vie. Dans la Bible, il donne la vie éternelle. Il symbolise les forces de la vie, ou selon les saisons, représente la renaissance, comme l'arbre de mai, ou l'arbre de noël. L'arbre de vie dans toutes les religions a une connotation de "liant" au monde, à la fécondité, aux racines de l'humain, y sont toujours associés des humains et animaux.

    Pandora : en référence à la boîte de Pandore. Dans la mythologie grecque, cette femme, Pandore, a été créée par Zeus, et promise à Epiméthée. La boîte mystérieuse qu'apporte Pandore avec elle contient tous les maux de l'humanité : la vieillesse , la maladie, la guerre, la famine, la misère, la folie, le vice, la tromperie, la passion, et l'espérance. Il lui est interdit de l'ouvrir, mais elle le fit par curiosité, tous les maux humains furent libérés, sauf l'espérance, plus lente à réagir, donc restant enfermée.

    Pandora deviendra-t-elle le théâtre des maux humains. Les Na'vis résisteront-ils aux vicissitudes humaines, les humains seront-ils dignes de rester sur Pandora, les réponses bientôt..

    Attention spoiler, pour ceux qui n'ont pas encore vu !

    L'univers Na'vi sur ce lien.

    Apprenez la langue des Na'vi, inventée par Paul Frommer sur ce lien

     

    Avatar de James Cameron, sorti le 16 décembre 2009

    Sam Worthington (Jake Sully)

    Sigourney Weaver (Dr Grace Augustine)

    Zoe Saldana (Neytiri)

     

    19189342[1].jpg  nav.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Tika fait son cinéma 2 commentaires Pin it!
  • CLONES, QUAND SECOND LIFE DEVIENT REEL !

    clones.jpgVSI, Voici un Site Internet qui dépasse de loin tous vos rêves, qui ré enchante le monde et qui vous permet de vivre enfin votre vie rêvée. Un monde où votre réalité virtuelle dépasse votre vie réelle, où vos actions, quelles qu’elles soient, seront corrigibles et sans aucun risque.

    Bienvenue au cœur du projet VSI (Virtual Self Industry), vous allez pouvoir enfin créer votre double, un « vous » meilleur et évoluer en société à l’infini.

     

    Entrez votre date de naissance, et créez votre double sur le lien suivant : VSI

     

    Grâce au programme VSI, vous oserez enfin avoir l’apparence que vous souhaitez, pratiquer vos sports favoris, sortir en toute sécurité, de vivre la vie en cyberté (liberté cybernétique), sans aucun danger physique.

    Votre double, que vous choisirez parfait, jeune, idéal, se chargera pour vous de toutes les tâches extérieures, et quand il reviendra le soir, sain et sauf, vous le rechargerez pour une autre journée de travail. Si il est détérioré, le VSI veillera à remplacer les pièces endommagées. Aussi, n’hésitez pas. Si vous souhaitez changer d’apparence, devenir une femme, une heure suffit à la compagnie pour exaucer votre vœu. Vous souhaitez vivre éternellement jeune, c’est possible, grâce à VSI.

     

    Oui, vous me direz-vous, est-ce bien réel ? Un tel site existe-t-il vraiment ? Oui, bien sûr. D'ailleurs vous êtes inscrit d’office au programme et apte au cloning (à ne pas confondre avec le Clooney-in, façon de vouloir ressemble à George si si) SI :

    - vous aimez la science fiction, Bruce Willis en train de sauver le monde pour la 12ème fois, votre canapé (êtes-vous un couch potato ?), votre pyjama du samedi, la bière, votre manette de jeu, si votre console console vos soirée, votre PC est synonyme de Poulpe de Canapé (traduire : joueur invétéré un peu mou de la ventouse), le ciné d’anticipation, les robots non identifiés, X-Files, Orson Welles, Philip K Dick, Aldous Huxley, les yeux exorbités de Terminator, Steven Spielberg, votre micro-onde ou votre grille-pain, la TV tard le soir, E.T., les chroniques culturelles et humoristiques..

     

    surrogates_robot2[1].jpgBienvenue dans CLONES, l’adaptation ciné de Jonathan Mostow, issue de la bande dessinée The Surrogates, créée par Robert Venditti et Brett Veldele. Les Surrogates sont un mix de réalité virtuelle et de cybernétique, ils vous plongent dans un cauchemar virtuel, où l’homme lassé par la vraie vie, s’enferme dans la technologie, et se renferme sur lui-même, et refuse tout contact humain, en proie à l’imperfection du vieillissement. Il devient un déchet de sa propre virtualité. Que penseriez-vous d’un Second Life réel où votre double au physique parfait ferait une représentation quotidienne et sans défaut de votre personne et de votre vie intérieure? Nous sommes en face d’un "bon film à la Bruce", où la technologie a encore une fois le mauvais rôle, et où les dérives humaines se retournent contre leur créateur. Alors bonne séance..

    Après ça, je suis sûre que vous ne regardez plus jamais votre grille-pain comme avant !  

     

    L’avancée de la technologie n’est pas une menace, elle est dans ce que les hommes en font !  

     

     

    CLONES de Jonathan Mostow

    Avec Bruce Willis, Radha Mitchell, Rosamund Pike

    Lien permanent Catégories : Tika fait son cinéma 0 commentaire Pin it!